CHAN 2023 : les verts éliminent la Côte d’Ivoire et passent en demi-finale

Ce vendredi, les Algériens devront sortir en masse, à travers le territoire national, pour exprimer leur rejet de ce scrutin "de la honte" et exiger un changement démocratique dans le pays. Pour les Algériens, faire passer cette élection voudrait simplement dire la regénérescence du pouvoir qu'on appelle de tout son voeu à son démantèlement définitif. Hier, la majorité des Algériens dans toutes les wilayas du pays ont boudé massivement les bureaux de vote, préférant manifester dans la rue. L'acte de protestation a été grandement marqué par une vague d'arrestations sans précédant depuis le début de la dissidence citoyenne. A Alger, Bouira, Tizi Ouzou, et Bejaia, les forces de sécurité ont violemment réprimé les manifestants.

27 janvier 2023

Commission mixte sur l’histoire : La France désigne ses...

La composante de la commission mixte algéro-française sur la mémoire et l'histoire est désormais connue. Après la...