Économie: les recommandations du FMI à l’Algérie 

Le défunt président Abdelaziz Bouteflika a commis une erreur en prolongeant son 2e mandat et un grave péché en briguant un 4e mandat. Il était malade et refusait catégoriquement un 5e mandat, mais il a subi des pressions et a fini par accepter.

3 février 2023

Merad: La mouture finale du SNAT actualisé, fin...

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Brahim Merad, a annoncé jeudi à...