Poste: les retraits peuvent être plafonnés en cas de besoin

Le tribunal criminel de première instance près la Cour d'Alger a prononcé, ce mercredi, les premières plus lourdes peines à l’encontre des personnes accusées de spéculation. Le juge près de cette instance a frappé, en effet, d’une main de fer en condamnant trois individus à perpétuité et un quatrième à 10 ans de prison ferme pour spéculation illicite.

26 janvier 2023

Grève des travailleurs d’El Watan: la direction du journal...

Le verdict est prononcé ce jeudi matin. La plainte de la direction du journal El Watan contre le bureau syndical de l'entreprise...