Forum notre futur : S’engager et transmettre, comment renforcer l’écocitoyenneté et par quels moyens ?  

Le Pr Lyes Akhamoukh, chef service des Maladies infectieuses à l’EPH de Tamanrasset, donne la sonnette d’alarme. La propagation du paludisme inquiète. « Pendant les 14 jours du début de l’année 2023, nous avons reçu plus de 20 cas de paludisme qui viennent tous du Niger et du Mali. En 2022, l’EPH de Tamanrasset a reçu, à lui seul, plus de 868 cas, tous importés. Heureusement nous n’avons eu que 2 décès », prévient-il, lors de son passage, ce dimanche, sur les ondes de la radio chaîne III.

8 février 2023

L’ambassadeur d’Algérie en France rappelé pour...

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a ordonné le rappel en consultations de l'ambassadeur d’Algérie en...