Pensée

Face à une situation qualifiée de « catastrophique » en matière de développement local, les élus de l’assemblée de wilaya d’In Salah, 700 km au nord de Tamanrasset, ont décidé unanimement de boycotter la session ordinaire prévue les 28 et 29 septembre dernier. Interlignes revient sur les véritables raisons motivant cette décision qui s’annonce comme un bras de fer engagé contre le wali et son exécutif.

26 novembre 2022

Colloque sur la démographie des PME à l’université de...

La mise en valeur du plan de valorisation des Petites et Moyennes Entreprises (PME) en Algérie a été l’une des...