De lourdes peines de prison requises contre Ouyahia, Sellal et Bedoui

Le verrouillage du champs politique et le viol de la liberté de réunion se multiplient. Même les partis politiques agréés n'échappent pas à la "loi de l'interdit" d'une administration qui piétine y compris la loi fondamentale du pays. Ce qui s'est passé, en l'espace de quelques jours, avec le rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) en est une preuve.

28 novembre 2022

Tizi-Ouzou: Belaid Abrika condamné à la prison...

Le verdict est tombé dans l’affaire Belaid Abrika, ancien coordinateur du Mouvement des Arouch (2001) en...