Pensée

Le verrouillage du champs politique et le viol de la liberté de réunion se multiplient. Même les partis politiques agréés n'échappent pas à la "loi de l'interdit" d'une administration qui piétine y compris la loi fondamentale du pays. Ce qui s'est passé, en l'espace de quelques jours, avec le rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) en est une preuve.

26 novembre 2022

Colloque sur la démographie des PME à l’université de...

La mise en valeur du plan de valorisation des Petites et Moyennes Entreprises (PME) en Algérie a été l’une des...