AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Affaire Augusta : 18 ans de prison ferme requis contre Abdelmoumen Ould Kaddour

Le parquet a requis de lourdes peines contre les anciens cadres impliqués dans l'affaire d'acquisition de la raffinerie Augusta (Italie) auprès d'éon-Mobil, en 2017. Le procès est toujours en cours.
© INTERLIGNES | Abdelmoumen Ould Kaddour

18 ans de prison ferme et un million de dinars, requis contre l’ancien patron de Sonatrach Abdelmoumen Ould Kaddour, par le pôle financier de Sidi m’hamed devant lequel il a comparu aujourd’hui 8 novembre  dans le cadre de l’affaire d’acquisition de la raffinerie Augusta (Italie) auprès d’éon-Mobil, en 2017.

Le parquet a demandé également une peine de 5 ans de prison et trois millions de dinars contre Mme Ould Kaddour et 10 ans contre son fils Nassim, (en fuite à l’étranger) assortis d’un mandat d’arrêt international.

Le procureur a requis, d’autre part,  10 ans de prison ferme et un million de dinars, contre le responsable du projet, Ahmed Mazighi, et 7 ans de prison assortis d’un million de dinars contre deux autres cadres Ali Raissi et Brahim Boumarouf.

Le procès est toujours en cours.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ