29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Affaire KouGC: trois anciens premiers ministres lourdement condamnés

Le juge près le pôle pénal et financier du Tribunal de Sidi M'hamed d'Alger a prononcé, ce jeudi, son verdict dans l'affaire d'indus avantages au groupe KouGC, appartenant aux frères Kouninef qui ont été déjà condamnés dans le même dossier. Les frères Kouninef ont assisté à ce nouveau procès en tant que témoins.
© DR |Les trois anciens premiers ministres, Abdelmalek Sellal, Ahmed Ouyahia et Noreddine Bedoui

Le magistrat a infligé des peines lourdes à l’encontre des trois derniers ministres sous le régime du président déchu, Abdelaziz Bouteflika. Ainsi Ahmed Ouyahia a été condamné à 12 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million de dinars, alors que Abdelmalek Sellal et Noureddine Bedoui ont condamné à 10 ans de prison. Pour Noureddine Bedoui la sanction a été assortie d’un mandat de dépôt à l ‘audience.

Le pôle financier a également prononcé une peine de 8 ans de prison ferme et un million de dinars d’amende contre Mohamed Loukal, ancien Pdg de la BEA, , et ancien ministre des Finances, Abdelaziz Beraki, ancien ministre des ressources en eau, et une autre de 4 ans ferme contre Ammar Ghoul, ex-ministre des Travaux publics, et Houda Imene Feraoune, ex ministre des Télécommunications.

Son prédécesseur à ce poste, Amar Tou, a quant à lui bénéficié d’une relaxe. Pour le juge a été également infligé par contumace 20 ans de réclusion à l’encontre des anciens ministres, de l’industrie, Abdeslam Bouchouareb, Hamid Temmar, ainsi que de l’ancien wali de Jijel, Ali Bedrissi, en fuite à l’étranger. Un mandat d’arrêt international a été également émis à leur encontre.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ