AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Alger: 7 détenus entament une grève de la faim

Sept manifestants, détenus depuis le 5 avril à la prison d’El Harrach, ont entamé jeudi 6 mai une grève de la faim pour dénoncer les conditions de leur détention, a-t-on confirmé auprès de maitre Meriem Kasmi, membre du collectif de défense.

Alors qu’ils faisaient déjà partie du groupe des 22 détenus grévistes de la faim du 6 au 25 avril, les 7 manifestants ont décidé de reprendre leur action de protestation après avoir été victimes de « mal-traitance », d’après maitre Kasmi.

Les sept détenus sont victimes d’actes « discriminatoires », d’après leur avocate. « Ils sont privés d’effectuer des achats en prison alors que le couffin est interdit à cause du covid-19 », a-t-elle dénoncé.

Selon la même source, les détenus sont également privés d’aller aux parloirs et n’ont pas été en contact avec leurs avocats depuis onze jours. « Au vu du nombre important des activistes placés en détention à la prison d’El Harrach, à savoir une trentaine, les détenus sont répartis en groupes lors de chaque visite et les sept manifestants sont à chaque fois laissés en dernier. La durée de la visite est limitée. Elle s’achève avant qu’ils aient atteint leur tour et les avocats repartent sans pouvoir les voir », nous a-t-elle déclaré.

Le groupe de sept a été arrêté, auprès de quinze autres manifestants, le 3 avril dernier à Alger centre après une tentative de marche. Les 22 ont été placés sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach le 5 avril pour “incitation à attroupement non armée”, ” attroupement non armée”, “atteinte à l’unité nationale” et “outrage à corps constitué”. Ils ont entamé une grève de la faim le lendemain et l’ont suspendue le 25 avril.

Un appel contre le mandat de dépôt a été introduit par leurs avocats auprès de la chambre d’accusation près de la Cour d’Alger. Cette dernière a statué le 21 avril, rejetant l’appel des avocats et maintenant les 22 détenus en prison.

Les sept détenus grévistes sont: Abdelhak Ben Rahmani dit Merouane, Abdelli Zouhir Abdeldjalil, Menkhel Mohamed Lamine, Omar Lerari, Fatehi Diyaoui, Ahmed Lakhdari et Mohamed Selmane.






AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ