AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Alger: neuf syndicats de l’éducation dénoncent «des poursuites arbitraires» contre un syndicaliste

Neuf syndicats autonomes du secteur de l’éducation nationale ont dénoncé «les poursuites judiciaires arbitraires» intentées par le directeur de l’éducation de wilaya d’Alger, contre un syndicaliste.

À l’issue d’une réunion qu’ils ont tenue durant ce weekend, les membres de la coalition syndicale décrivent un climat de «pourrissement». «Au moment où la famille éducative dans la wilaya d’Alger centre attendait des réponses sur les préoccupations exprimées par les représentants des travailleurs qui devaient être reçus par le premier responsable du secteur, nous avons été surpris par des rebondissements qui poussent au pourrissement», écrivent-ils dans un communiqué.

En effet, le 07 novembre dernier, le Syndicat national des superviseurs et d’adjoints d’éducation (SNSAE), a fait état de «poursuites judiciaires» actionnées par le directeur de l’éducation, contre son secrétaire de section, Khaled Boulegraâ, pour «diffamation».

D’où la réunion d’urgence des neuf syndicats dont le Satef, l’Unpef, le SNTE, le CLA, le Snadep, entre autres en plus du SNSAE. Ces derniers, tout en dénonçant énergiquement «le musèlement et l’arbitraire exercés contre les syndicats, en particulier les poursuites judiciaires», se sont élevés contre «le comportement arbitraire» du DE d’Alger.

Son action, déplorent-ils, «est contraire à la loi 90-14 relative à l’exercice du droit syndicale et à la note n° 731 du 07 avril 2021, du secrétaire général du ministère de l’Education, appelant les services concernés au niveau des directions de wilayas, au respect des procédures législatives et réglementaires en vigueur, en cas de poursuites judiciaires contre les représentants des travailleurs».

L’intersyndicale de l’éducation a exprimé «son soutien indéfectible» aux superviseurs d’éducation, par ailleurs «victimes de ponctions arbitraires sur leurs salaires du mois de mois de novembre 2022».

Ces pratiques «menaçantes et arbitraires», a-t-elle conclu, «ne font que renforcer la détermination (des travailleurs) à poursuivre le combat pour arracher les droits».

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ