AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Ali Benfils : « l’impératif du dialogue est une conviction que tout le monde partage »

Le président du parti Talaie El Hourriyat, Ali Benflis, crée la surprise de cette période préélectorale. Il vient d’afficher son intention de se porter candidat à la prochaine présidentielle.
© DR | Ali Benflis, président du parti Talai Al Houriyat

Le président de Talaie El Hourriet, Ali Benfils, a réagi, hier mercredi , au discours du chef de l’Etat par intérim, Abdelakder Bensalah. L’ancien chef du gouvernement a estimé que « l’impératif du dialogue est une conviction que tout le monde partage et nul ne doute de sa nécessité extrême et de son caractère d’urgence face à la crise que vit le pays ». 

 
Hier, dans son discours dont la finalité est d’établir « les consensus nécessaires » pour « la tenue d’une élection présidentielle répondant aux conditions d’objectivité, d’impartialité et de transparence », Abdelkader Bensalah a insisté sur l’option du dialogue pour préparer le prochain scrutin, dans lequel « ni les autorités politiques ni l’institution militaire ne seront partie prenante »
« Le processus de dialogue sera conduit et mené en toute liberté et en toute transparence par des personnalités nationales, crédibles, indépendantes, sans affiliation partisane et sans ambition électorale », a-t-il soutenu indiquant que « l’État dans toutes ses composantes, y compris l’institution militaire, ne sera pas partie prenante à ce dialogue et observera la plus stricte neutralité tout au long du déroulement de ce processus », afin d’éviter, selon lui, toute interprétation et de dissiper tout malentendu ».

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ