AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Après des mois d’absence: Amara Benyounes fait une apparition publique

© Inter-lignes

Près de deux ans après sa libération de prison, l’ancien ministre du Commerce, Amara Benyounes, a fait samedi, une apparition publique.

L’ancien président du Mouvement populaire algérien (MPA), s’est rendu au village Tasaft Ouguemoun dans la commune d’Iboudrarene (Tizi-Ouzou), à l’occasion de la commémoration du 28e anniversaire de la disparition du militant des causes justes et un des fondateurs du RCD, Mustapha Bacha.

Benyounes a connu feu Mustapha Bacha pour avoir milité avec lui dans le cadre du Collectif culturel créé après les événements de 1980, en compagnie notamment de Arezki Aït Larbi.

Au village Tasaft Ouguemoun, l’ancien ministre a eu de brèves discussions avec des jeunes et d’anciens amis qui lui ont souhaité « la bienvenue ». Sollicité par des journalistes, Benyounès a refusé de faire de déclaration.

Amara Benyounes accueilli par des habitants de Tasaft

Quoi qu’il en soit, la sortie publique d’Amara Benyounes intervient dans un contexte politique marqué par le débat sur l’initiative dite de « rassemblement » (Lem echeml) du Président Abdelmadjid Tebboune.

Incarcéré en juin 2019, dans la foulée des arrestations des responsables qui ont accompagné le régime Bouteflika, l’ancien ministre du Commerce a été condamné dans l’affaire Ali Haddad, à 3 ans de prison ferme. Une condamnation qui sera réduite en appel, à un an de prison ferme. Il a quitté la prison d’El Harrach le 3 novembre 2020.

Accusé d’avoir octroyé d’indus avantages à l’homme d’affaires et patron du FCE, Ali Haddad, l’ancien ministre a toujours clamé son innocence.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ