AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Après l’élection de Lula: le PT de Louisa Hanoune félicite les brésiliens

La victoire de Luiz Inacio Lula da Silva, chef de file du Parti des travailleurs, aux élections présidentielles au Brésil, a été saluée en Algérie par la formation qui représente le même courant politique. Le Parti des travailleurs (PT) de Louisa Hanoune.
© DR | Paris 2020, après la sortie de prison de Louisa Hanoune et de Lula Da Silva

«Ce 30 octobre 2022, Inácio Lula Da Silva, candidat du Parti des travailleurs du Brésil est élu Président du Brésil. Le peuple, les travailleurs brésiliens viennent d’élire leur président en chassant le candidat de l’extrême droite, agent de l’impérialisme (Jair Bolsonaro, NDLR)», écrit le PT dans un communiqué illustré d’une photo prise en 2020 lors d’une rencontre à Paris (France), en présence de Mme Hanoune et de Lula.

Pour la formation de Louisa Hanoune qui partage les mêmes préoccupations que tous les partis travaillistes au monde, «une nouvelle ère pour la satisfaction des revendications économiques et sociales de l’immense majorité du peuple s’ouvre» pour le Brésil.

«La lutte contre la pauvreté pour en finir avec la faim qui touche 30 millions de brésiliens vaincra», soutient le parti, rappelant qu’il sagit de «quelques promesses faites par le (candidat) Lula lors de sa campagne électorale». Avant de conclure: «le PT d’Algérie félicite les travailleurs, les jeunes, les femmes et les paysans du Brésil ainsi que (ses) camarades du PT du Brésil pour cette victoire».

A 77 ans, Lula retrouvera le palais présidentiel le 1er janvier prochain, après sa victoire dimanche (50,9% des voix), contre son rival et adversaire Bolsonaro (49,1%). Ayant déjà brigué deux mandats (2003-2010), Lula revient de loin, puisqu’il a dû faire face, en 2018, au plus grand scandale de l’histoire du Brésil, dont le procès s’est terminé par sa condamnation pour « corruption ».

Il restera 580 jours en prison, d’avril 2018 jusqu’à sa libération en novembre 2019 sur décision de la Cour suprême qui a estimé qu’“un accusé ne peut être emprisonné qu’après avoir épuisé tous ses recours devant la justice”.

Mais c’est en mars 2021 qu’il voit venir le moment de prendre sa revanche, suite à l’annulation de sa condamnation, lui permettant de recouvrer ses droits politiques.

Durant toute son incarcération, le PT n’a jamais cessé de lui exprimer sa solidarité et réclamer sa libération. Le PT brésilien aussi s’était solidarisé avec Mme Hanoune lorsqu’elle était en prison.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ