AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Arrêté, le journaliste Lazhari Labter passe la nuit au commissariat

Le journaliste, poète et éditeur Lazhari Labter a passé la nuit de dimanche à lundi au commissariat central de police d’Alger, a indiqué son fils, après avoir alerté sur son arrestation.

C’est vers 18h30 de dimanche 20 novembre que «deux agents en civile se sont présentés au domicile de Lazhari Labter», a écrit Amine (son fils) sur sa page facebook, ajoutant ignorer le contenu de la convocation en possession des deux agents.

30 minutes après, soit vers 19h00 le journaliste a pu joindre sa femme. «Il était confiant, il lui a dit qu’il l’a rappellerait», explique la même source.  Mais, «depuis, aucune nouvelle, son téléphone sonne dans le vide», ajoute Amine Labter qui au départ ne savait pas où son père avait été emmené, «ni par quelle autorité, ni pour quelle raison il est retenu».

Ce n’est que plus tard dans la soirée, vers minuit passé que la famille est informée du lieu où il est retenu. «Lazhari est au commissariat central, il passera la nuit là-bas», affirmait son fils.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ