AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

AstraZeneca: 7 décès à la suite de caillots sanguins au Royaume-Uni

Sept personnes sont décédées au Royaume-Uni après avoir eu des caillots sanguins suite à leur vaccination par l’antidote développé par AstraZeneca et l’université d’Oxford, rapporte l’AFP en citant un communiqué du régulateur britannique.

A travers un communiqué, transmis à l’AFP, l’agence du médicament britannique (MHRA) indique avoir reçu les signalements de 22 cas de thromboses veineuses cérébrales et de huit autres cas de thromboses associées à un déficit de plaquettes, sur un total de 18,1 millions de doses administrées. La même source affirme que son « examen approfondi sur ces signalement se poursuit ».

Pour rappel, le vaccin d’AstraZeneca a été suspendu par plusieurs pays européens en raison de probables « effets secondaires » dont des « caillots sanguins » mais le régulateur européen et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont tous les deux plaidé pour l’efficacité du vaccin, encourageant les pays à poursuivre son administration.

En Algérie, le Pr Ryad Mahiaoui, membre du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, a affirmé qu’aucun cas de complication n’a été enregistré après l’utilisation du vaccin.

Rappelons par ailleurs que l’efficacité du vaccin dont le nom est devenu Vaxzevria a été revue à la baisse par ses développeurs. En effet, AstraZeneca a annoncé, jeudi 25 mars, que son vaccin contre le Covid-19 est efficace à 76% contre les cas symptomatiques et les formes graves  et non 79% comme annoncé le 22 mars.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ