29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Augmentation des salaires : le ministre du travail donne les détails

Le ministre du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, Youcef Chirfa donne tous les détails concernant les augmentations salariales, décidées récemment en conseil des ministres. Intervenant ce matin sur les ondes de la chaîne III de la radio nationale, le ministre détaille les gains financiers pour les travailleurs, les retraités et les chômeurs à la faveur de cette décision Par catégories, le ministre assure que les concernés gagneront entre 5000 DA et 13 000 DA.
© DR | Youcef Cherfa, ministre du travail et de la sécurité sociale

Concernant l’allocation chômage, le ministre affirme que 2 millions de jeunes primo-demandeur d’emploi bénéficie de cette prime qui sera augmenter, dès le début du mois de janvier en cours à 15000 DA, au lieu de 13 000 DA actuellement.

Selon lui, « plus de 300 000 bénéficiaires de cette allocation sont en formation ». « Ce sont des formations qualifiantes, qui durent de 3 à 6 mois. Ce qui les préparera au métier », précise-t-il. Et d’ajouter : « Nous ne nous sommes pas arrêtés sur l’attribution d’une allocation chômage. Cette politique constitue des projections sur l’emploi et l’employabilité, notamment à travers les conventions signées entre le ministère du Travail et celui de la Formation professionnelle ».

Concernant les fonctionnaires, le ministre précise que les augmentations varient, selon lui, en fonction de la catégorie. Ainsi un travailleur percevant 30 000 DA, explique-t-il, gagnera jusqu’à 9 000 DA et son nouveau salaire sera de 39000 DA. Pour les enseignants, ajoute-t-il, le gain sera de plus de 13 000 DA. « Ces augmentations s’ajouteront à celles décidées en 2020 et 2022, concernant notamment la suppression de l’IRG pour les salaires de moins de 30 000 DA et la réduction du taux de cet impôt pour d’autres salariés », souligne-t-il.

Le ministre rappelle, dans ce contexte, que l’incidence financière des dernières augmentations des salaires est de 340 milliards de DA 2023. « Jusqu’à 2024, elle sera de 681 milliards de DA. Si l’on rajoute ce qui a été fait en 2022, l’incidence financière sera de 900 milliards de DA », précise-t-il.

S’agissant des retraités, les allocations seront également augmentées pour qu’il n’y ait plus de retraités touchant moins du SMIG. « Pour les pensions de retraite touchées par des travailleurs ayant cotisé seulement entre 5 ans et 15 ans à la sécurité sociale, elles seront portées à 15 000 DA », précise-t-il.

Par ailleurs, le ministre du Travail fait savoir que « la plateforme d’adhésion de la communauté algérienne à l’étranger au système de retraite qui sera mise en service à partir du mois de mars ».

« Toute notre communauté peut adhérer volontairement à partir d’une plate-forme électronique et s’inscrire au niveau de la CNR pour une cotisation de 31%. L’adhérent au système de retraite bénéficie également de toutes les prestations en nature de la sécurité sociale, notamment la carte CHIFA », explique encore le ministre.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ