AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Céréales: les agriculteurs obligés de livrer leur récolte aux coopératives de l’OAIC

Les agriculteurs céréaliculteurs sont désormais obligés de livrer la totalité de leur récolte en blé et orge aux coopératives sous tutelle de l’OAIC, annonce mardi le ministère de l’Agriculture.

Dans un communiqué, le ministère rappelle que «la Loi de Finances complémentaire 2022, notamment dans son article 30, fixe l’obligation pour les agriculteurs céréaliculteurs (Blé et Orge) de livrer la totalité de leurs récoltes aux coopératives des céréales et des légumes secs (CCLS) territorialement compétentes».

Ces coopératives, sous tutelle de l’Office Algérien Interprofessionnel des Céréales (OAIC), «constituent un outil indispensable pour le développement de la filière céréales et légumes secs», explique la même source. Elles appliquent sur le terrain, par ailleurs, «la politique publique du secteur de l’agriculture orientée vers la sécurité alimentaire et la réduction de la dépendance aux importations».

Cette importante décision «d’ordre structurel» prise par les pouvoirs publics, est motivée, souligne le ministère, «par la situation géopolitique à travers le monde et l’obligation d’assurer la disponibilité des matières premières céréalières dans notre pays».

A l’occasion, le ministère a rappelé une série de mesures prises en faveur des agriculteurs, notamment «l’accompagnement technique, la mise à (leur) disposition des semences certifiées et d’autres intrants, le soutien financier pour l’acquisition des équipements et le relèvement des prix d’achat des céréales par les CCLS».

Il y a aussi «la mobilisation du parc moissonneuses batteuses, l’organisation de la collecte et des guichets uniques de paiement (CCLS, BADR, CNMA)», ajoute le ministère qui tient au respect de la disposition annoncée par les agriculteurs.  

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ