AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Condamné à deux années de prison dont une avec sursis, le journaliste Mouloudj Mohamed quitte la prison

Le tribunal criminel de Dar El Beida a rendu son verdict dans l'affaire des détenus d'opinion qui s'est tenu, ce mardi 18 octobre. Une peine de deux ans de réclusion criminelle dont une avec sursis a été prononcée à l'encontre du journaliste Mouloudj Mohamed et ses coaccusés. L’accusation de terrorisme a été abandonnée.
© DR | Le journaliste Mohamed Mouloudj en détention provisoire depuis une année

Les détenus Taleb Jugurtha et Mimoun Ali ont été acquitté par le tribunal. Après plus d’une année de détention, le journaliste Mouloudj Mohamed quittera la prison. C’est la fin du calvaire pour sa famille.

Neuf détenus d’opinion ont comparu  dans le procès  qui s’est ouvert mardi 18 octobre, au niveau du tribunal criminel de Dar El Beida : le journaliste de ‘’Liberté’’ Mohamed Mouloudj, ainsi que Taleb Jugurtha, Ali Mimoun, Zahir Djemai, Boudjemaâ Malek, Abdennour Saïdi, Rezki Oulhadj et Hanafi Ould-Mohand.

Les mis en causes sont poursuivis d’appartenance au mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), classée par les autorités comme « organisation terroriste » depuis 2021.

Plutôt dans la journée, le procureur de la République a requis de lourdes peines allant de 10 à 15 ans de réclusion criminelle  à l’encontre des mis en cause dans cette affaire

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ