29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Condamné, le journaliste Hassan Bouras quitte la prison

Le journaliste et militant des droits de l’Homme, Hassan Bouras, est libre. Il a a quitté ce mercredi 30 novembre la prison d'El Harrach.

Jugé aujourd’hui par le tribunal criminel de Dar El Beida, le journaliste à été condamné à deux ans de prison dont une année avec sursis, indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Dans le même dossier, le détenu d’opinion, Mustapha Guira, a été acquitté, mais « il reste en détention »,car étant en détention pour un autre dossier, précise la même source.

A la fin du procès, le représentant du ministère public a requis 15 ans de prison ferme contre chacun d’eux.

Membre de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), Hassan Bouras a été arrêté le 6 septembre 2021 devant chez lui dans la wilaya d’El-Bayedh, avec perquisition de son domicile, avant d’être transféré à Alger.

Le 12 septembre, il a été placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal Sidi M’hamed, après sa présentation devant le procureur.

Il était poursuivi pour plusieurs chefs d’inculpation relevant notamment de la criminelle dont «adhésion à une organisation terroriste», «apologie du terrorisme», «complot contre la sûreté de l’Etat en vue de changer de régime», « atteinte à l’unité nationale» et «diffusion d’informations mensongères» en vertus de l’article 87 bis du code de procédure pénale.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ