29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Alimentation en eau potable : Tebboune met le cap sur la sécurité hydrique

Le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune, a présidé dimanche une réunion du Conseil des ministres consacrée à l'examen d'un projet de loi relatif à la prévention et à la lutte contre la traite des personnes et plusieurs exposés ministériels, indique un communiqué de la Présidence de la République.
© DR | le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune préside une réunion du conseil des ministres

« Monsieur Abdelmadjid Tebboune, Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a présidé, aujourd’hui, une réunion du Conseil des ministres consacrée à l’examen d’un projet de loi relatif à la prévention et à la lutte contre la traite des personnes, et des exposés ministériels conjoints portant sur le mécanisme d’approvisionnement du marché en Urée 46%, les préparatifs pour le mois sacré de Ramadhan 2023, et le dessalement de l’eau de mer », lit-on dans le communiqué.

La même source précise, qu’après l’ouverture de la réunion et l’exposition de l’ordre du jour par le Président de la République, la parole a été accordée au Premier ministre qui a présenté le bilan du Gouvernement des deux dernières semaines. Le président Tebboune a, par la suite, donné plusieurs recommandations et instructions à son exécutif, notamment en ce qui concerne le dessalement de l’eau de mer. L’une des priorités du président Tebboune, en matière d’alimentation en eau potable, semble être la préservation des eaux souterraines.

En effet, M. Tebboune a appelé à la mise en place d’un plan d’urgence, visant à édicter une nouvelle politique pour l’économie nationale de l’eau, et à préserver la richesse des eaux souterraines. Les services des ministères de l’intérieur, des ressources en eau, de l’agriculture, de l’industrie et de l’environnement sont, ainsi, appelé à collaborer pour l’élaboration dudit plan d’urgence.

Le chef de l’Etat a, aussi, demandé au Gouvernement de relancer et de ressusciter tous les projets suspendus d’usines de filtration des eaux usées à travers les wilayas, et les mettre en exploitation, pour les utiliser dans l’irrigation agricole, au lieu des eaux souterraines.

Toujours pour améliorer l’alimentation en eau potable des citoyens et éviter les contrecoups des conditions climatiques difficiles que traverse le monde, le président a exigé d’établir un plan de déploiement d’usines de dessalement d’eau de mer sur tout le littoral.

Les forages non autorisés de puits, qui touchent d’une manière directe aux ressources des eaux souterraines du pays, seront dans le viseur du Gouvernement, puisque le président a instruit de mener des contrôles stricts pour découvrir les contrevenants et leur imposer sanctions maximales.

« L’activation du rôle de la police de l’eau, spécialisée dans la surveillance des zones d’utilisation de l’eau dans tous les domaines et la lutte contre le gaspillage, pour le contrôle de l’exploitation de l’eau, sur l’ensemble du territoire », fait aussi parti des recommandations du président de la République dans le domaine de l’alimentation en eau et la préservations du ressources du pays.

Le chef de l’Etat propose, en outre, l’implication des start-up dans le cadre de la perspective de l’économie de l’eau et de la sécurité de l’eau ; des start-up qui pourraient se spécialiser dans les techniques d’exploitation des eaux usées.

Pour conclure, M. Tebboune a réclamé la détermination, avec précision, les quantités d’eau souterraine dont dispose notre pays, et ce, à travers la réalisation, en toute urgence, d’études scientifiques.

 

 

 

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ