29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Conseil des ministres: Titularisation de 59987 enseignants contractuels

Bonne nouvelle pour les enseignants contractuels. Ils auront enfin le droit à une permanisation tant attendue. La décision est prise, ce dimanche, par le chef de l'Etat, Abdelmadjid Tebboune, lors de la réunion du conseil des ministres.
© DR | Titularisation des enseignants contractuels

Selon la même, le président de la République « a ordonné la titularisation immédiate de tous les enseignants contractuels du secteur de l’éducation, dont le nombre est de 59 987 enseignants », lit-on dans le communiqué du conseil des ministres. Selon la même source, l’opération doit prendre fin avant la fin du mois de février 2023 au plus tard.

La revendication de la titularisation des enseignants contractuels était soumise par les syndicats de l’éducation depuis plusieurs années. Mais faute de postes budgétaires, la demande est restée lettre morte. Toujours dans le secteur de l’éducation, le président Tebboune a demandé la finalisation du statut particulier des travailleurs de l’éducation avant le 31 décembre 2022.

Il a également appelé à encourager « les enseignants et les professeurs à accomplir leur devoir professionnel, à élever le niveau de formation et à valoriser leur statut social et professionnel, à l’abri de toute exploitation afin de préserver le caractère sacré de ce noble métier ».

Pour rappel, quatre syndicats de l’éducation nationale, en l’occurrence le CNAPESTE, le SNAPEST, le CLA et le SATEF, ont rendu, aujourd’hui, un communiqué dénonçant la décision du ministère de l’éducation d’élaborer le statut particulier des travailleurs de secteur sans la participation des partenaires sociaux.

Selon la même, le président de la République « a ordonné la titularisation immédiate de tous les enseignants contractuels du secteur de l’éducation, dont le nombre est de 59 987 enseignants », lit-on dans le communiqué du conseil des ministres. Selon la même source, l’opération doit prendre fin avant la fin du mois de février 2023 au plus tard.

La revendication de la titularisation des enseignants contractuels était soumise par les syndicats de l’éducation depuis plusieurs années. Mais faute de postes budgétaires, la demande est restée lettre morte. Toujours dans le secteur de l’éducation, le président Tebboune a demandé la finalisation du statut particulier des travailleurs de l’éducation avant le 31 décembre 2022.

Il a également appelé à encourager « les enseignants et les professeurs à accomplir leur devoir professionnel, à élever le niveau de formation et à valoriser leur statut social et professionnel, à l’abri de toute exploitation afin de préserver le caractère sacré de ce noble métier ».

Pour rappel, quatre syndicats de l’éducation nationale, en l’occurrence le CNAPESTE, le SNAPEST, le CLA et le SATEF, ont rendu, aujourd’hui, un communiqué dénonçant la décision du ministère de l’éducation d’élaborer le statut particulier des travailleurs de secteur sans la participation des partenaires sociaux.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ