AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Coopération sécuritaire: «pierre angulaire» des relations algéro-américaines

La coopération sécuritaire et la lutte contre le terrorisme sont « la pierre angulaire » des relations entre Alger et Washington, a estimé l’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Elizabeth Moore Aubin.  

«Notre coopération sécuritaire et notre guerre commune contre le terrorisme sont la pierre angulaire de nos relations bilatérales, ainsi les deux pays œuvrent à la consécration de la stabilité et à la réalisation de la prospérité en Afrique du Nord et dans la région du Sahel», a déclaré, lundi, l’ambassadrice lors d’une conférence de presse au siège de la représentation diplomatique de son pays à Alger.

Mme Moore Aubin a rappelé, dans ce sens l’existence «d’un dialogue stratégique et de pourparlers directs entre l’Algérie et les Etats-Unis concernant l’Afrique et la région du Sahel ».

La vision des deux pays pour asseoir la stabilité au Sahel semble être la même, puisqu’ils œuvrent, a-t-elle expliqué, «au déploiement d’efforts pour parvenir à la création d’une stabilité économique afin que ses peuples vivent en paix et se débarrasse du phénomène de l’extrémisme ».

L’Algérie, rappelons-le, a toujours plaidé que le salut des pays du Sahel repose sur le développement économique, non pas sur l’approche sécuritaire.

Sur le volet économique des relations bilatérales, l’ambassadrice a mis en avant le fait que la nouvelle loi sur les investissements promulguée récemment en Algérie «offre toutes les conditions que les entreprises américaines recherchent, y compris un environnement économique sûr et stable et la suppression des obstacles qui entravent les exportations».

Insistant sur l’importance de continuer à développer le «partenariat fort » entre les deux pays, Moore Aubin a rappelé qu’une « centaine d’entreprises américaines activent en Algérie ».

Ces liens économiques seront renforcés, a-t-elle affirmé, avec le l’ouverture de la ligne aérienne reliant Alger et New York, un projet qui est actuellement « au stade de discussions ».

L’introduction de l’anglais dans le cycle primaire de l’éducation nationale, n’a pas échappé à Mme Moore Aubin. Tout en réitérant «le soutien» de son pays aux efforts de l’Algérie pour élargir le champ d’utilisation de la langue anglaise, elle dira que le nombre des centres culturels américains en Algérie sera porté à cinq après l’obtention par l’ambassade américaine de l’approbation d’ouvrir un autre dans la wilaya de Bechar.

S’agissant de la mobilité des personnes, l’ambassadrice a indiqué que le nombre de visas délivrés par les Etats unis au profit des Algériens a augmenté en 2022 de 10 % par rapport à 2019.

Avec APS

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ