29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Coran brûlé en Suède : l’Algérie condamne fermement

L'Algérie condamne fermement l'autodafé d'une copie du Coran par des extrémistes suédois sous les yeux de représentants de la force publique du Royaume de Suède.
© DR| Ministère des Affaires Etrangères.

« L’Algérie exprime sa ferme condamnation de cet acte odieux, susceptible d’attiser la haine et de provoquer les sentiments religieux des musulmans, et de porter gravement atteinte aux valeurs de liberté sur lesquelles reposent les sociétés, avec ses significations pour l’humanité« , lit-on dans un communiqué du ministère des affaires étrangères.

L’Algérie, ajoute la même source, » souligne que cet acte est contraire aux principes fondamentaux des droits de l’homme et saperait les efforts visant à diffuser les valeurs de tolérance, de dialogue interreligieux et de coexistence« . L’acte qui s’est produit samedi, a suscité une vague d’indignation.

Dans le cadre d’une manifestation autorisée par la police suédoise à proximité de l’ambassade de Turquie, l’extrémiste de droite suédo-danois Rasmus Paludan a brûlé un exemplaire du Coran, « dans un acte visant à dénoncer les négociations suédoises avec Ankara sur l’Otan ».

Ce matin, le premier ministre suédois a déploré un «acte profondément irrespectueux», en exprimant sa «sympathie» aux croyants après plusieurs protestations dans le monde musulman.

« La liberté d’expression est une part fondamentale de la démocratie. Mais ce qui est légal n’est pas nécessairement approprié », déclare le dirigeant conservateur Ulf Kristersson sur Twitter dans un message publié dans la nuit.

« Brûler des livres qui sont saints pour beaucoup est un acte profondément irrespectueux. Je veux exprimer ma sympathie à tous les musulmans qui ont été offensés par ce qui s’est passé à Stockholm », affirme-t-il.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ