AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Coronavirus: nombre record de décès en une journée dans la bande de Gaza (officiel)

La bande de Gaza, enclave palestinienne sous contrôle des islamistes du Hamas et sous blocus israélien, a enregistré dimanche son pire bilan depuis le début de la pandémie de coronavirus avec plus d’une vingtaine de décès, selon les autorités locales.

Au cours des premiers mois de la pandémie, ce territoire palestinien ceint d’un large mur, avait été largement épargné par le Covid-19 jusqu’à ce que des cas se déclarent hors des centres de quarantaine, dans des camps de réfugiés densément peuplés.

La hausse des cas avait poussé le gouvernement du Hamas à renforcer les mesures sanitaires avec par exemple un couvre-feu. Mais dans les dernières semaines, la bande de Gaza a fait état d’une nouvelle flambée de cas de coronavirus à l’heure où les autorités locales ont reçu jusqu’à présent environ 80.000 doses de vaccin pour deux millions d’habitants.

Dimanche, le ministère local de la Santé a annoncé « 23 décès au cours des 24 dernières heures » portant ainsi à 761 le bilan des morts depuis le début de la pandémie dans ce territoire.

« Il s’agit du plus grand nombre de décès enregistré (en une journée) », a précisé à l’AFP Mutassim Salah, un haut responsable du ministère de la Santé qui a fait état de 90.000 cas depuis le début de la pandémie, alors que 305 personnes sérieusement atteintes par le Covid sont hospitalisées à Gaza.

Les autorités à Gaza ont par ailleurs annoncé au début du mois du ramadan, mardi, une nouvelle série de mesures anticoronavirus comme l’interdiction de se déplacer en voiture après 19H00, ou de célébrer des mariages.

Avec AFP

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ