29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Corruption: Abdelkader Kadi condamné à 12 ans de prison, son fils et sa femme écopent de 3 ans de réclusion

Le verdict est prononcé, ce mardi 29 novembre, dans l'affaire de l'affaire de l'ancien ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadli. Le juge près le pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M'hamed d'Alger le condamne à une peine de 12 ans de prison ferme.
© DR |
@DR | Tribunal de Sidi M'hamed

L’ancien membre du gouvernement est jugé dans cette affaire, avec sa femme et son fils, pour de lourds chefs d’accusation, dont le « blanchiment d’argent » « l’enrichissement illicite », « fausse déclaration », « dissimulation de revenus issus d’actes de corruption » et « ‘infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements des capitaux de et vers l’étranger ». La même tribunal condamne également son épouse et son fils à 3 ans de prison ferme, avec confiscation de tous les avoirs et les biens saisis dans le cadre de cette affaire.

Pour rappel, lors du procès qui s’est tenu durant la semaine dernière, le procureur de la République près le même tribunal a requis une peine de seize (16) ans de prison ferme assortie d’une amende de trois (3) millions de dinars contre l’ancien ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi. Il a aussi requis sept (7) ans de prison ferme et des amendes de trois (3) millions de dinars contre les membres de la famille de l’ancien ministre.

L’ex-ministre et sa famille, selon les les résultats de l’enquête révélé lors du procès, possèdent de « luxueuses propriétés immobilières en France, et ce, sans déclarer leur source ». Abdelkader Kadi « avait reçu aussi d’importantes sommes sur son compte bancaire au nom de sociétés étrangères, française et émiratie, sans aucune justification ».

 

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ