Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Coupures de l’électricité : les explications du ministre de l’Énergie

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, s’est exprimé lundi sur les récents pics de consommation de l’électricité. Selon lui, il n’y a pas de déficit de production. Le problème se pose, a-t-il indiqué, dans le transport et la livraison de l'électricité dans ces conditions climatiques « inhabituelles ». Il a annoncé, à cette occasion, que Sonelgaz « effectuera une opération importante et rapide » afin d’ « adapter le réseau électrique aux conditions climatiques ».   
Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, lors de la cérémonie d'ouverture des plis de l’appel d’offres national et international lancé pour la réalisation du projet de production de 2.000 mégawatts (MW) d’électricité solaire photovoltaïque.

Le ministre de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab, est revenu, lundi, sur les récents pics de la consommation électrique. Selon lui, « l’Algérie jouissait d’une abondance dans la production électrique, lui permettant de faire face à ce pic de consommation ». Néanmoins, a-t-il fait remarquer dans des propos rapportés par l’APS, « le problème se pose dans le transport et la livraison de l’électricité dans ces conditions climatiques inhabituelles ».

Faisant certainement référence aux coupures enregistrées durant ces pics, le ministre a indiqué que « les températures qui dépassent les 45 degrés impactent les équipements », tout en précisant cela n’a pas par contre « engendré un arrêt dans les installations de production ».

C’est dans ce sens que Mohamed Arkab a annoncé que la Sonelgaz allait effectuer « une opération importante et rapide » afin de « renforcer le réseau électrique et l’adapter aux conditions climatiques exceptionnelles ».

 

AD-300-X-250