29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

«Démolition» du CHU Mustapha: en colère, le Pr Benbouzid dément

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Bebouzid, est en colère. Ses propos tenus samedi à propos de la structure de l’hôpital Mustapha Bacha ont été «mal interprétés». Il n’est pas question de démolir le CHU qui date 1854.
© DR | Le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid
© DR | Le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid

«J’ai dis que l’hôpital construit en 1854 correspond plus aux normes actuelles », a répliqué dimanche le Pr Benbouzid, interrogé par les journalistes en marge des travaux d’ouverture de la session du parlement.

La veille, une déclaration du ministre a fait le tour des réseaux sociaux et s’est répandue comme une trainé de poudre, annonçant « la démolition prochaine » du Centre hospitalo-universitaire Mustapha Bacha d’Alger.

Cette structure avec des pavillons loin l’un de l’autre, «n’est plus adaptée», ajouté «aux désagréments» causés aux visiteurs lors du transport de malades et de repas, avait expliqué le Pr Benbouzid lors d’une sortie de terrain. «Pour régler le problème à 100%, il faudrait démolir et construire à la verticale», a-t-il ajouté dans une sorte de suggestion pour l’avenir.

Seulement cette déclaration a fait l’effet d’une bombe. Les pages sur facebook d’abord, puis certains médias, ont pris les propos pour une décision de démolition prise en haut lieu et annoncée par le ministre. Ce qui a déclenché une onde de choc dans le milieu hospitalier mais aussi au sein de l’opinion publique. Car, faut-il le rappeler, il s’agit du plus grand hôpital du pays.

Voilà que 24 heures après, le ministre met les points sur les «i»  et s’explique. Affirmant avoir souligné que l’hopital Mustapha Bacha «ne correspond plus aux normes actuelles», Abderrahmane Benbouzid précise qu’il a ajouté qu’à l’avenir, il y aura des études pour construire selon les normes».

«Mais, à aucun moment j’ai déclaré qu’on allait le démolir», a-t-il crié en face des journalistes.  

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ