29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Des agents en civil se sont présentés chez lui à minuit: le journaliste Ihsane El Kadi de nouveau arrêté

Le journaliste et directeur du groupe médiatique Maghreb Émergent et Radio M, Ihsane El Kadi subit le pire harcèlement depuis l'avènement du pluralisme et la fin du système du parti et de presse uniques.
© DR | El Kadi Ihsane, directeur des sites Maghreb Emergent et RadioM

Sous le coup de plusieurs poursuites judiciaires en lien direct avec son travail du journaliste, Ihsane El Kadi, a été interpellé à nouveau aux environs de minuit et demi (00:30) dans sa demeure secondaire à Zemouri (Boumerdes) par six (6) agents policiers en civil.  Il serait probablement conduit à Alger dans les locaux de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) », annonce le média Radio M sur son site internet.

Selon sa famille, citée par la même source, Ihsane El Kadi » a reçu un appel téléphonique de la part des agents de la DGSI, ce vendredi à 22h00 du soir, lui demandant de se présenter immédiatement dans leurs locaux (Antar) à Ben Aknoun ». « Il les a informés qu’il ne pouvait pas, car se trouvant loin d’Alger », précise la famille du journaliste.

« Deux heures plus tard, les agents à bord de deux véhicules banalisés se sont présentés chez lui à Zemouri et lui ont demandé de les suivre », ajoute la même source. Au moment où nous mettons sous presse, nous ne connaissons pas les raisons de cette énième arrestation du journal par le même service de sécurité.

Pour rappel, le directeur du pôle éditorial d’interfaces médias, Ihsane El Kadi, avait été « invité » le dimanche 27 novembre, peu avant 16 heures, par des agents en civil, qui se sont présentés au siège de l’agence, sise à place audin. Il avait passé plus de trois heures à la caserne Antar.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ