AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Des peines allant jusqu’à cinq ans de prison ferme requises contre Amira Bouraoui

© DR |
© DR |Amira Bouraoui emprisonnée

Le procès de l’activiste Amira Bouraoui s’est tenu ce mardi 27 avril au tribunal de Cheraga après plusieurs reports. Poursuivie dans deux affaires, le procureur de la République a requis des peines allant jusqu’à cinq ans de prison ferme, avons-nous appris auprès de Me Aouicha Bekhti, membre du collectif de défense.

Inculpée par: « atteinte à la personne du Président de la République », « outrage à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions » et « diffusion d’informations susceptibles de porter atteinte à l’ordre publics » , le procureur de la république a requis, dans cette première affaire, une peine de trois ans de prison ferme et 300,000 da d’amende.

Une peine plus lourde a été requise contre Amira Bouraoui pour la seconde affaire dans laquelle elle est poursuivie pour « atteinte aux préceptes de l’Islam ». En effet, le procureur a demandé cinq ans d’emprisonnement ferme et 100,000 DA d’amende contre l’activiste.

D’après maitre Aouicha Bekhti, le verdict sera rendu par le tribunal de Cheraga le 4 mai prochain.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ