Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Deux établissements de l’industrie cinématographique passent sous la coupe du ministère de la Culture  

Deux institutions cinématographiques, à savoir le Centre national de l'industrie cinématographique (CNIC) et l'Etablissement public « Al Djazaïri pour la production, la distribution et l'exploitation du film sur l'Emir Abdelkader », auparevent dépendant du Premier ministère, sont passés sous la coupe du ministère de la Culture.
© DR | Siège du ministère de la Culture et des Arts

Le dernier journal officiel (N° 51) contient deux décrets relatifs à deux institutions cinématographiques, créées en 2021. Il s’agit du Centre national de l’industrie cinématographique (CNIC) et de l’Etablissement public « Al Djazaïri pour la production, la distribution et l’exploitation du film sur l’Emir Abdelkader ».

A cet effet, la tutelle de ces deux institutions passe du Premier ministère au ministère de la Culture et des Arts.

Même la composition du Conseil d’administration a été modifiée. Désormais, il n’y a plus de « représentant de la Présidence de la République ».

Présidé par le représentant de l’autorité́ de tutelle, le Conseil d’administration est composé des représentants du « ministère de la Défense nationale, des Affaires étrangères, de l’Intérieur, des Finances, Moudjahidine, Communication, Culture, Industrie, Commerce, Micro-entreprise », ainsi que « deux représentants du personnel du centre et deux personnalités choisies par l’autorité́ de tutelle en raison de leurs connaissances ou leur expérience en matière d’industrie cinématographique », dans le cas du CNIC et « un représentant du personnel de l’établissement et une personnalité́ choisie par la tutelle en raison de ses connaissances et son expérience dans le domaine de l’industrie cinématographique » pour l’Etablissement « Al Djazaïri ».

 

AD-300-X-250