AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

DIRECT| 119e vendredi du Hirak

Alors que les deux dernières marches ont été violemment réprimées voire empêchées dans de nombreuses wilayas, des citoyens ont réussi à braver l’interdit ce vendredi 28 mai et descendre dans les rues pour marquer le 119e acte du Hirak notamment à Béjaia et Tizi-Ouzou.

15h45


Le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD) annonce plusieurs interpellations notamment aux wilayas de Jijel, Boumerdes et Tlemcen.

15H11

Plusieurs centaines de manifestants arrivent à imposer leur marche dans la commune de Bordj Menaïel, à la wilaya de Boumerdes. « L’État nous réprime mais nous nous n’arrêterons pas », scandent les manifestants, dénonçant les récents actes de violence contre les manifestants pacifiques.


15h00

La marche a pu avoir lieu dans la wilaya de Béjaia aussi. Une centaine de manifestants ont réussi à tenir une marche pour réclamer un État de droit et dénoncer la répression qui s’accroît au fil des semaines.

14h30

Certes la marche hebdomadaire n’a pas eu lieu dans les lieux habituels de la capitale, mais des manifestants ont pu marcher dans d’autres quartiers outre qu’Alger centre. Des videos ont été retransmises en direct sur Facebook de quelque dizaines de manifestants qui ont réussi à marcher notamment au quartier d’Ain Benian et El Harrach. Les rassemblés ont scandé en faveur d’un état civil et contre les élections législatives du 12 juin.



14h15

Des milliers de manifestants ont pu descendre dans les rues de la wilaya de Tizi-Ouzou pour ce 119e vendredi du Hirak malgré la répression policière et la campagne d’arrestation qui cible les manifestants.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ