Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Dissolution de RAJ et suspension des activités du MDS : le PT exprime son opposition à la judiciarisation de la vie politique

Le part des travailleurs exprime son opposition à la judiciarisation de la vie politique et associative, suite à la décision du conseil d'Etat portant dissolution de l'association RAJ et la suspension des activités avec fermeture des locaux du Mouvement Démocratique et Social (MDS).
© DR| Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT)

« Le Conseil d’Etat vient de prononcer, aujourd’hui 23 février 2023, la dissolution de l’association Rassemblement Action Jeunesse (RAJ) et la suspension des activités, avec fermeture des locaux, du Mouvement démocratique et social (MDS) », écrit le PT dans un communiqué, rendu public, ce jeudi.

Le Parti des travailleurs, indique le document, « exprime sa totale solidarité avec les dirigeants et militants de RAJ et du MDS, exprimant son opposition à la judiciarisation de la vie politique, associative« , dénonce le parti de Louisa Hanoune et « appelle à l’annulation de ces décisions antidémocratiques qui vont à l’encontre de l’aspiration profonde du peuple algérien à la liberté. »

Cette atteinte aux acquis d’octobre 1988, « exprime une régression sur le plan démocratique et une remise en cause des droits fondamentaux à la libre organisation en partis politique et en associations », ajoute le communiqué.

 

 

AD-300-X-250