AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Djerad instruit Benbouzid d’intensifier la campagne de vaccination

Le Chef du gouvernement, Abdelaziz Djerad, a instruit le ministre de la Santé ,Abderrahmane Benbouzid, d’intensifier la campagne de vaccination dès ce lundi 24 mai, a indiqué un communiqué du premier ministère.

« Le Premier ministre a instruit le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière à l’effet d’intensifier, dès le lundi 24 mai 2021, la campagne de vaccination à travers le territoire national », précise le communiqué qui a été repris par l’agence de presse officielle APS.

« A cet effet, tout en insistant sur le maintien du cadre réglementaire et logistique mis en place à la faveur de la l’Arrêté ministériel n2 du 25 janvier 2021, il a rappelé la nécessité de respecter les critères et les priorités arrêtés en matière de vaccination par le Comité scientifique de suivi de la pandémie du Covid-19 et l’autorité sanitaire habilitée », souligne la même source.

Par ailleurs, « un effort supplémentaire devra être mis en œuvre en direction des wilayas qui connaissent une augmentation des cas de contamination« , ajoute le communiqué.

L’Algérie a reçu, vendredi 21 mai, 758.400 nouvelles doses de vaccins anti-covid-19 dans le cadre du dispositif covax, dirigé par Gavi, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans le but de garantir un accès équitable aux vaccins.

Selon l’agence de presse officielle APS, l’Algérie devra recevoir 500,000 autres doses ce lundi. La réception de ces deux lots de vaccins permettra, selon Abderrahmane Benbouzid, d’accélérer la cadence de la campagne de vaccination et couvrir la « forte demande » des citoyens.

Pour rappel, la campagne de vaccination anti-covid-19 a été lancée le 30 janvier dernier à la wilaya de Blida, où le virus est apparu pour la première fois au pays en février 2020. L’Algerie vaccine sa population à l’aide de trois vaccins jusqu’à présent. Il s’agit, en l’occurrence, du russe Spoutnik V, du chinois sinovac et de l’anglo-suédois AstraZeneca. D’après Abderrahmane Benbouzid des négociations sont en cours avec d’autres laboratoires dont Pfizer et BioNTech pour obtenir d’autres vaccins.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ