AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Djerad promet « un système national de santé fort » après la crise du coronavirus !

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a déclaré lors de sa visite d’inspection effectuée hier, 30 mars, à Blida que les autorités s’efforcerons de corriger les lacunes révélées par la crise du coronavirus dans le secteur de la Santé.

« La crise sanitaire à laquelle est confronté le pays a révélé de nombreuses lacunes dans le secteur de la Santé que nous nous efforcerons de corriger » une fois la crise sanitaire surmontée, et ce « en construisant un système de santé fort », a déclaré Abdelaziz Djerad en marge de sa visite effectuée hier à l’hôpital de Franz-Fanon à Blida.

Dans ce sens, le Premier ministre a rappelé qu’un chapitre entier du Programme gouvernemental était dédié à la réforme du secteur de la Santé.

Depuis le début de la pandémie, c’est la première fois qu’un dirigeant fait allusion au manque de moyens dans les institutions sanitaires. A l’encontre du ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid et le président Abdelmadjid Tebboune qui ont « rassuré », lors de leurs différentes sorites médiatiques, de la disponibilité nécessaire des équipements pour faire face à la pandémie.

Pourtant, la réalité dit une toute autre chose, ces déclarations ont été démenties par le personnel soignant qui a dénoncé à plusieurs reprises le manque d’équipements. A l’instar du syndicat National Autonome des Agents Médicaux Anesthésistes et de Réanimation de la Santé Publique (SNAAMARSP) qui a déclaré dans un communiqué diffusé le 22 mars dernier que  “toutes les institutions sanitaires du pays, ne disposent pas des moyens élémentaires de protection tels que les masques et les gants”.

Selon le dernier bilan communiqué par la commission nationale de veille et de suivi de l’évolution du Coronavirus, l’Algérie compte désormais 584 cas confirmés dont 35 victimes. Face à cette pandémie qui ne cesse de progresser, et le manque de moyens dans les institutions sanitaires, pourquoi attendre que la crise liée au coronavirus soit surmontée pour s’efforcer de corriger les lacunes du système de santé algérien?

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ