29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Echanges commerciaux algéro-français : Un excèdent de 1,5 milliard d’euros en faveur d’Alger

Au cours des 10 premiers mois de l’année 2022, les échanges commerciaux entre l’Algérie et la France ont connu une nette amélioration. Progressant de 36% par rapport à la même période de l’exercice précédent. La balance commerciale entre les deux pays est nettement favorable à l’Algérie.

Selon un récent rapport publié par la direction générale du trésor français, basé sur les statistiques des douanes françaises, les deux pays ont échangé durant les 10 premiers mois de l’année 2022 pour une valeur totale de 8,8 milliards d’euros.

Durant cette période l’Algérie a importé des produits français pour une valeur totale de 3,7 milliards d’euros, au moment où la France importait d’Algérie pour 5,2 milliards d’euros. L’Algérie enregistre, grâce à cette performance, un excèdent commercial de 1,5 milliard d’euros vis-à-vis de la France. Ce chiffre en nette progression par rapport à l’exercice précédent où l’excèdent algérien s’établissait à seulement 200 millions d’euros.

Les exportations en hausse de 54%

Cette augmentation des échanges commerciaux est due, en partie, à la hausse des exportations algériennes vers la France, en progression de 54% par rapport aux dix premiers mois de 2021. Le rapport de la direction générale du trésor français explique les résultats positifs de l’Algérie par « une tendance liée à la remontée des cours, alors que le baril de Sahara Blend s’échangeait à une moyenne de 106 USD/b en 2022 (contre 70,4 USD/b en 2021) selon l’OPEP », avant de préciser que « les importations françaises demeurent majoritairement composées d’hydrocarbures (88,5% du total) ».

Le même document détaille que « les importations de pétrole ont progressé de 40 % sur un an à 2,2 Mds EUR, tandis que les achats de gaz naturel ont augmenté de 107% sur la même période, à 1,8 Md EUR. Les achats de produits pétroliers raffinés ont légèrement diminué de 5%, à 620 MEUR.). Les achats français d’engrais ont fortement augmenté (+201 %; 440 MEUR), devenant le 4 poste d’importation français d’Algérie ».

D’un autre côté, les importations algériennes des produits français ont connu une hausse de 18%. Le rapport explique que « cette augmentation résultant en partie de la reprise du premier poste d’exportation, les céréales (780 Millions EUR +64 %) », alors que « le deuxième poste d’exportation, les véhicules automobiles affiche une plus faible progression des ventes (+7% à 504 Millions EUR) », précise-t-on, en notant, toutefois, que « le troisième poste exportateur, les produits pharmaceutiques, présente un recul, de 4 %, à 260 MEUR ».

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ