AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Economie circulaire en Algérie : plusieurs écho-entreprises adhèrent à l’initiative pour l’environnement

World Trade Center-Algiers (WTCA), en partenariat avec Lafarge Algérie, Général Emballage et le Centre algérien d’économie circulaire (CALEC) de l’Université de Boumerdès organisé, ce mercredi à Oran, une conférence internationale sur l’économie circulaire en Algérie.
© DR | Economie circulaire en Algérie

Placée sous le thème « l’entreprise, acteur incontournable de l’économie circulaire », la rencontre a vu la participation de plusieurs Éco Entreprises qui s’associent pour enrichir et accélérer le déploiement de l’économie circulaire en Algérie. L’enjeu de cette rencontre, selon un communiqué de World Trade Center-Algiers, est d’éviter l’accumulation des déchets, mettre en place des solutions innovantes pour leur gestion, leur trouver une seconde vie et les recycler.

« Cette rencontre qui s’inscrit pleinement dans les objectifs du gouvernement Algérien en matière de protection de l’environnement et la promotion de l’économie circulaire, vise notamment à : sensibiliser l’ensemble des acteurs sur différentes problématiques liées à l’environnement, et sur les enjeux de l’économie circulaire, créer des synergies entre le réseau académique et les acteurs économiques engagés pour un traitement écologique de leurs résidus et former un tissu d’activités autour de la valorisation des déchets », lit-on dans un ce communiqué.

Il s’agit de la première édition de cette conférence qui s’étalera sur 2 jours avec un programme riche et diversifié. Elle est organisée sous 4 panels : le rôle des institutions publiques dans la prise en charge de l’économie circulaire, l’apport de la coopération internationale dans le développement de l’économie circulaire, l’Economie Circulaire : Du concept à la pratique et le rôle des banques et des institutions financières dans la prise en charge de l’économie circulaire.

Pour Ahmed Tibaoui, CEO du WTCA, « il est important pour nous que l’économie circulaire soit pleinement intégrée au grand débat national ». « Les enjeux qui s’y rattachent sont à la croisée des préoccupations environnementales et sociales des Algériens. Nous sommes persuadés qu’une société plus juste et plus pérenne émergera de ce nouveau modèle économique et social. Il sera moins carboné, plus responsable et pérenne. Ce type d’évènement constitue un réservoir d’idées pour trouver des solutions concertées avec les citoyens, les entreprises et les pouvoirs», indique-t-il.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ