29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Elle a atteint des niveaux intolérables selon les dernières statistiques : Le P/Apw de Tamanrasset s’alarme de la fraude fiscale

Le constat est  on ne peut plus alarmant! La fraude fiscale a atteint des seuils  intolérables à Tamanrasset, a déploré le Président de l’Assemblée populaire de wilaya, Bekai Bika, en s’adressant aux représentants de la confédération Algériennes des chefs d’entreprises et  à ceux de la fédération des entrepreneurs qui ont été conviés, tout récemment, à la journée d’étude abritée par l’hôtel Tahat.
© DR | Le P/APW de Tamanrasset, Bekai Bika

Les chiffres avancés par M Bika donnent le tournis et montrent clairement la gravité de ce phénomène qui a atteint des proportions préoccupantes, voir alarmantes. Pour ne citer que cet exemple, de la cotisation relative à la taxe foncière, dont le montant global est évalué à plus de 611 millions de DA dans les trois municipalités relevant administrativement de Tamanrasset, on n’en a recouvré que 0.03% au titre de la l’année 2020.

Le problème s’exacerbe, poursuit le P/Apw non sans dépit, « par les retards accusés dans le recouvrement des Taxes liées à l’activité professionnelle (Tap), aux Taxes sur l’activité industrielle et commerciale (Taic) et aux impôts sur le revenu global (Irg) ». D’après les statistiques arrêtées au 31 décembre 2021, « le montant de l’évasion fiscale s’évalue, tenez-vous bien, à hauteur de 521066 milliards de centimes ».

Au total, 1173 personnes physiques, sur les 2297 activant sur le territoire de la wilaya de Tamanrasset, sont impliquées dans cette situation problématique.

Les contribuables indélicats sont donc dans le viseur de l’administration fiscale du fait qu’elles emploient des manœuvres frauduleuses en tentant de se soustraire en totalité ou en partie à l’assiette ou à la liquidation de leurs impôts et taxes.

L’analyse des chiffres laisse ainsi apparaître une forme de contestation qui se traduit par la non acceptation du contribuable de la charge fiscale à laquelle il est soumis dans cette wilaya où la fraude fiscale, à l’instar de plusieurs wilayas du pays, s’est développée d’une manière massive à l’occasion de la mise en œuvre des réformes économiques, de la suppression des monopoles de l’Etat dans divers domaines, la déréglementation des prix et la libéralisation du commerce extérieur.

Le marché a été, ainsi, investi nombre d’opérateurs dont le respect des obligations fiscales ne constitue pas la préoccupation majeure. Ce qui nécessite, préconise-t-on, un ensemble d’actions devant être initiées par les services fiscaux à travers le contrôle de l’activité, le contrôle du revenu, la recherche de l’information fiscale, la réévaluation des prix déclarés à l’occasion des transactions immobilières et la réévaluation des revenus locatifs, à l’effet de mettre en place un système fiscal moderne, équitable, efficace et transparent.

Ce faisant, l’administration fiscale doit impérativement repenser son organisation non seulement dans le sens d’une déconcentration progressive et d’une plus grande ouverture sur les contribuables mais aussi dans le sens d’un renforcement de ses moyens humains et matériels et d’une redéfinition des qualifications des ressources humaines travaillant en son sein, notamment par une formation polyvalente à même de forger des interlocuteurs uniques face aux entreprises contribuables.

 

 

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ