29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Empêchés de se rendre à une réunion au siège de l’ONU: Kaddour Chouicha et Djamila Loukil relâchés

Après avoir été retenus au niveau du poste de police de l’aéroport d’Oran, Kadour Chouicha, vice-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), et sa femme Djamila Loukil, ont été relâchés.

Les deux militants ont été empêchés d’embarquer à destination de Genève via un vol Oran-Paris, a indiqué un membre de la famille.

Kaddour Chouicha devait accompagner son épouse invitée à «faire une présentation» à une près-session au sein de l’instance onusienne consacrée à la situation des droits de l’Homme. Mais, arrivés à l’aéroport, la police des frontières «a confisqués leurs passeports», a indiqué leur fils Adel Chouicha., dénonçant « la répression » que subissent ses parents.

Interrogés par la police des frontières, Kaddour Chouicha et Djamila Loukil ont raté leur vol, bien que leurs bagages soient déjà enregistrés. Après trois heures passées à l’aéroport, ils ont fini par être «relâchés», affirme la même source.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ