Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

FAF : une AGEX au mois de juillet pour la mise en conformité des statuts   

La problématique de la mise en conformité des statuts de la Fédération algérienne de football (FAF) avec ceux de la FIFA pourrait trouver une solution dans les quelques jours à venir. Selon le président de la FAF, Djahid Zefizef, cette mise en conformité se fera au mois de juillet.  
© DR | Djahid Zefizef, président de la FAF

La mouture finale des statuts de la FAF avec ceux de la Fifa est « prête presque à 100% », a indiqué le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Djahid Zefizef, lors de l’assemblée générale de l’instance fédérale, organisée aujourd’hui lundi 26 juin 2023 au Cercle national de l’armée à Beni Messous (Alger). Des experts de la Fifa sont donc attendus dans les quelques jours à venir afin de « finaliser » le document.

« L’AG extraordinaire pour cette mise en conformité sera organisée durant le mois de juillet », a-t-il ajouté. Il est utile de rappeler, dans ce sens, que l’instance internationale avait dépêché les 12 et 13 avril 2023 à Alger, Tanner Rolf, Chef de département gouvernance, Ahmed Harraz, manager seniors gouvernance et Jean-Jacques Dienne, chef de cabinet du SG de la CAF, pour justement se pencher, avec les responsables de la FAF sur cette question.

Il s’agit plus précisément de l’inadéquation de la législation algérienne, notamment le décret exécutif n°14-330 du 27novembre 2014, amendé et modifié en septembre 2022, fixant les modalités d’organisation et de fonctionnement des fédérations sportives nationales ainsi que leur statut-type, auquel donc doivent s’y conformer toutes les fédérations nationales, avec les statuts-types de la FIFA.

Il est question, par exemple, d’articles relatifs à la composante de l’assemblée générale ou encore aux conditions d’éligibilité, qui ne sont pas conforment avec les recommandations de la Fifa en la matière puisque cette dernière a fixé des dispositions qui garantissent, selon ses critères, l’indépendance des fédérations membres de toute influence gouvernementale, du moins par rapport à certains aspects comme les élections. Selon toute vraisemblance, la FAF est arrivé à un compromis avec la Fifa.

En dernier lieu, il est à noter que l’assemblée générale ordinaire s’est déroulé globalement dans de bonnes conditions. Les bilans, moral et financier, de l’exercice 2022 ont été adoptés « à l’unanimité ».

AD-300-X-250