Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Festival européen de la musique : le raï à l’honneur

Le service culturel de la délégation de l’Union européenne après de l’Algérie a donné, aujourd’hui, mardi 13 juin 2023, un aperçu du programme de la 23e édition du festival européen de musique qui se déroulera du 15 au 21 juin au Théâtre national algérien (TNA). L’ouverture se fera avec l’artiste Sofiane Saidi, surnommé le « prince du raï 2.0 ».
© DR | Affiche du Festival européen de la musique

Le service culturel de la délégation de l’Union européenne en Algérie a organisé, ce mardi, une conférence de presse relative à la 23e édition du festival européen de la musique qui sera organisé, du 15 au 21 juin 2023, au théâtre national algérien (TNA), Mahieddine Bachtarzi.

A cet effet, le chef-adjoint de la section politique et culturelle de la délégation de l’UE en Algérie, Lars Floke Larsen, a annoncé, en présence de plusieurs diplomates et de responsables de centres culturels européens, mais aussi d’artistes qui vont se produire durant ce rendez-vous, notamment ceux ayant un lien avec l’Algérie, que ce sont des chanteurs et musiciens de 13 pays européens qui sont au programme durant cette semaine du Festival.

C’est le « franco-algérien », Sofiane Saidi, surnommé le « prince du raï 2.0 » qui animera la soirée d’ouverture prévue le jeudi 15 juin. Un choix en lien, entre autres, avec le fait que cette musique algérienne a été inscrite, le 1er décembre 2022, par l’UNESCO, patrimoine culturel immatériel de l’humanité, comme l’a précisé Lars Floke Larsen.

Né en Algérie, Saidi a quitté le pays pour rejoindre la France à l’âge de 17 ans. Celui-ci a tenu, par ailleurs, à rappeler qu’il est l’auteur de la bande originale du film « Omar la fraise », de Élias Belkeddar, tournée en Algérie, qui a été projeté, en hors compétition, tout récemment, au Festival de Cannes.

Durant la première journée du Festival (ce sont deux concerts qui sont programmés quotidiennement), il y aura également, pour le compte de la Suède, l’algérienne Karima Nayt, « meilleure artiste et meilleur album au Swedish folk and world-music award 2013 », et la violoniste suédoise Lena Jonsson.

Au deuxième jour du festival, ça sera, entre autres, au tour de Mouss et Hakim, ex-leaders du groupe Zebda, de se produire. Ils chanteront les titres de leur dernier album « Darons de la Garone », dont les paroles ont été écrites par Claude Nougaro. Tout en exprimant sa joie de se rendre, une nouvelle fois, au pays de ses parents, citant même la localité algéroise de Ain Benian, qu’il a visitée aussitôt arrivé en Algérie, Mouss a annoncé la sortie prochaine d’un deuxième opus de leur album « origines contrôlées », qui rend hommage d’une manière générale, à l’immigration algérienne, mais plus spécialement à ses parents qui, comme il le dit, les ont bercés, lui et son frère, durant leur enfance de chansons de Cheikh El Hasnaoui, Dahmane El Harrachi, Slimane Azem…

C’est une autre artiste algérienne, Wafa Oudjit, pour le compte de l’Espagne, qui animera la soirée de clôture du Festival, le 21 juin, en compagnie de Paco del Pozo, un duo qui fusionnent flamenco, raï et musique du patrimoine algérien. Oudjit a indiqué qu’elle va interpréter notamment des chansons de Cheb Hasni, Khaled et d’autres titres du patrimoine musical national.

A noter, en dernier lieu, que le prix du billet pour chaque représentation quotidienne (deux concerts) a été fixé à 500 dinars. Ces soirées musicales sont programmées au TNA, à partir de 19h.

 

Programme du Festival européen de la musique

 

AD-300-X-250