Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Feux de forêt : « la quasi-totalité » des incendies maîtrisée

Le ministère de l’intérieur des collectivités locales et de l’aménagement du territoire a annoncé, mardi, que la "quasi-totalité" des incendies qui ont ravagé plusieurs wilayas du nord-ouest faisant 34 morts et de nombreux blessés ont été maitrisé.
© DR | Des agents de la protection civile luttant contre un feu de forêt

« Les services de la Protection civile ont réussi à éteindre la quasi-totalité des feux de forêts (80%) après une mobilisation ininterrompue tout au long de la nuit dernière et le renforcement des opérations terrestres en ressources humaines et matérielles outre la coordination des efforts entre les wilayas« , a indiqué un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Selon la même source, ces résultats positifs ont été réalisés grâce à « l’efficacité des interventions aériennes à travers les avions anti-incendie notamment après l’amélioration notable des conditions météorologiques et la baisse de la vitesse du vent et des températures« .

Pendant trois jours, près de 8000 agents de la protection civile, soutenus par d’importants moyens matériels, mobilisés par les pouvoirs publics, ont lutté pour venir à bout d’une centaine de foyers d’incendies à travers 16 wilayas.

Parallèlement à la lutte pour circonscrire la totalité des incendies et conformément aux instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, « les autorités locales dans les régions où les feux ont été maitrisés ont entamé le constat des dégâts et le recensement des sinistrés en vue de procéder aux indemnisations« , a ajouté le communiqué.

Lors d’une visite des zones sinistrées à Bouira et à Béjaïa, le ministre de l’Intérieur, Brahim Merad a réaffirmé l’engagement de l’Etat à indemniser les sinistrés, assurant que les commissions locales chargées du recensement ont déjà entamé leur travail.

Il a insisté, par ailleurs, sur la nécessité de maintenir le niveau d’alerte jusqu’à ce que tous les incendies soient maitrisés, rendant hommage aux agents et de la Protection civile et à tous les services de sécurité, notamment aux membres de l’Armée nationale populaire pour leur

mobilisation dans la lutte contre ces feux.

Le ministère de la Jeunesse et des sports a décidé d’aménager les maisons et auberges de jeunes pour accueillir les familles sinistrées, lançant un appel aux acteurs du mouvement sportif pour prêter main forte aux éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), aux éléments de la Protection civile et aux agents de la Conservation des forêts pour éteindre les feux et protéger les citoyens et leurs biens.

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la condition féminine, Kaouther Krikou, a annoncé, pour sa part, une « prise en charge psychologique et sociale » des victimes.

Lors d’une visite à la cellule de crise installée pour le suivi des évènements au niveau des wilayas touchées par les incendies, la ministre a assuré que l’Etat mobilisera tous les moyens pour venir en aide aux familles sinistrées à travers la multiplication des opérations de prise en charge psychologique et sociale et la satisfaction de leurs besoins urgents ».

Le Croissant-Rouge algérien (CRA), pour sa part, a envoyé quatre caravanes d’aides en direction de Bouira, Jijel, Skikda et Bejaia.

Ces aides consistent, dans un premier temps, en des dons sous forme de literies, de denrées alimentaires et de médicaments, en sus de la mobilisation de plus de 500 volontaires, présents dans les régions touchées par les incendies depuis les premières heures et qui ont contribué aux côtés des éléments de la Protection civile et de l’ANP aux opérations d’évacuation et de secours des citoyens, a indiqué l’organisation dans un communiqué.

De son côté, le ministère de l’Industrie et de la Production pharmaceutique a appelé l’ensemble des entreprises pharmaceutiques spécialisées dans la fabrication des produits et du matériel médical utilisés dans le protocole thérapeutique contre les brûlures, à augmenter les quantités produites et à orienter des quotas vers les régions sinistrées.

Le Commandement de la Gendarmerie nationale a invité, quant à lui, les familles des victimes de ces incendies à se rapprocher de la brigade de la Gendarmerie nationale la plus proche, notamment la brigade de Toudja à Béjaïa, en vue de faciliter l’identification des victimes.

Les enquêtes préliminaires ouvertes en vue d’identifier les causes des feux de forêt qui se sont déclarés et identifier les auteurs ont permis déjà l’arrestation de trois personnes à Skikda, suspectées d’être impliquées dans le déclenchement des incendies enregistrés dans les forêts de la wilaya, et de deux autres à Lakhdaria dans la wilaya de Bouira.

Leurs dossiers ont été transférés à la section de lutte contre le terrorisme et le crime organisé près le tribunal de Sidi M’hamed à Alger.

Par ailleurs, l’Algérienne des autoroutes (ADA) a rassuré, mardi, les usagers de l’autoroute que le trafic routier le long de l’autoroute Est-Ouest et de la pénétrante liant l’autoroute à Béjaïa se déroule normalement.

L’ADA précise, à ce titre, que ses services d’intervention « n’ont enregistré aucun incendie au niveau du réseau autoroutier à l’exception de sa surveillance préventive d’un incendie déclaré loin du tunnel de Djebahia à Bouira, maitrisé rapidement par les équipes des services techniques concernés ».

Elle a également mis en avant « l’opérationnalité de ses services techniques spécialisés dans la gestion des risques, le long du réseau autoroutier ».

Après le message du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, du Premier ministre, Aimene Benabderrahmane, du président du Conseil de la Nation, Salah Goudjil, du chef de l’Etat-Major de l’ANP, le Général d’Armée Saïd Chanegriha, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Brahim Boughali a adressé, à son tour, un message de condoléances et de compassion aux familles des citoyens, civils et militaires, tombés en martyrs suite à ces incendies.

Avec APS

AD-300-X-250