AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Fewaz Djellid, un jeune talentueux qui réclame une carte… d’artiste !

Après avoir créé l’événement durant toute la semaine au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou où il a réalisé une fresque murale sur la façade intérieure d’un pont, Fewaz Djellid qui a sillonné le pays et laissé son empreinte, espère obtenir rien qu'une carte... d’artiste !

Ce jeune talentueux qui a embelli des centaines d’écoles à travers le pays, s’est rendu célèbre grâce à ses œuvres qui cachent un tant soit peu les images peu agréables de boulevards et de certains établissements publics.

Sa dernière œuvre en date est celle qu’il vient de réaliser à Tizi-Ouzou, avec l’accord des autorités locales. Une fresque murale de la façade intérieure du pont qui traverse le carrefour du 20 avril, embelli désormais cet ouvrage.

Fewaz Djellid avait lancé l’idée sur les réseaux sociaux, avant d’être reçu le 4 novembre par le wali, Djilali Doumi, en présence de la directrice de la Culture, Nabila Goumeziane, qui a validé son idée.

En une semaine, le résultat a ravi les habitants de la wilaya, bien que des critiques soient faites sur le choix de l’une des fresques qui représente le Sahara algérien «au lieu d’un paysage de Kabylie», estiment leurs auteurs.

Quoi qu’il en soit, Fewaz Djellid a été applaudi pour son «cadeau» pour la wilaya de Tizi-Ouzou. Mais, paradoxalement, il se trouve que ce jeune artiste n’a même pas de document officiel : une carte qui lui permet d’avancer dans ce domaine.

Sur sa page facebook, il réclame ce jeudi 10 novembre une carte d’artiste. «C’est vrais que j’ai tellement fais d’efforts dans mon pays, en réalisant des fresques dans plus de 500 établissements scolaires, en contrepartie de prix symboliques, en en participant à des festivals internationaux et nationaux, sans parler des hôpitaux, des centres de personnes âgées et des orphelinats (embellis). Mais, j’espère que l’on m’accordera, au moins, une carte d’artiste, qui m’aidera dans ma vie, et afin de grandir plus», écrit le jeune talentueux.

Bien de qu’il ne cite aucune institution, il est clair que l’appel est adressé au ministère de la Culture et des Arts, et des établissements en charge de la délivrance de cette fameuse carte.

Pour l’instant, son SOS n’a trouvé que les milliers de fans sur sa page facebook qui lui ont affiché leur soutien. «Si vous, vous n’êtes pas artiste, qui l’est alors ?», se demande ironiquement l’un d’entre eux.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ