AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

FFS: incertitude autour de la tenue du Congrès national

Le sixième congrès ordinaire du Front des forces socialistes (FFS), est prévu pour la fin du mois de septembre. Mais, seulement si toutes les conditions sont réunies pour sa tenue.

L’Instance présidentielle (IP), du parti devra trancher d’ailleurs sur la question durant les jours à venir, après un rapport détaillé de la Commission nationale de préparation du congrès (CPCN).

Cette commission a tenu, mercredi, une réunion pour «débattre des préparatifs du congrès» fixé au 29, 30 septembre et 1er octobre 2022, ainsi que de «la situation organique», indique le FFS dans un communiqué.

«Un exposé détaillé de la situation organique, de l’opération d’adhésion et de ré-adhésion, a été présenté par le Premier secrétaire national, Youcef Aouchiche, suivi des rapports des présidents des sous-commissions de la CPCN, chacun dans son domaine», précise le parti.

Après un débat qualifié de «riche et franc», plusieurs propositions ont été faites par les membres de la commission. Mais le dernier mot reviendra à l’Instance présidentielle. En effet, la CPCN «va rédiger, dans les plus brefs délais, un rapport détaillé qui prend en compte les données politiques, organiques, logistiques et financières liées au congrès national». Un rapport qui sera soumis à l’IP, «étant l’instance habilitée à prendre la décision quant à la réunion des conditions pour la tenue du congrès national», souligne le FFS.

À 27 jours seulement de l’ouverture des travaux d’un congrès aussi important dans la vie d’un parti comme le FFS, les préparatifs ne semblent pas suivre, notamment sur le plan organique. L’élection des congressistes doit se faire au niveau de la base militante au sein des sections locales des fédérations du parti.

Or, «jusqu’à présent, aucune section n’a organisé le vote pour élire ses représentants au congrès», affirme un cadre du FFS ayant requis l’anonymat. Pour lui, «au rythme avec lequel avancent les préparatifs, il est fort probable que le congrès soit reporté».

Une décision qui pourrait être justifiée, également, par la participation du parti aux élections locales partielles, le 15 octobre 2022, dans les deux wilayas de Tizi-Ouzou et de Bejaia.

C’est dire qu’à l’heure actuelle, c’est l’incertitude qui plane autour de la tenue du congrès.

 

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ