29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

Football-France: Noël Le Graët déverse sa haine sur Zidane et suscite l’indignation

Le président de la fédération française de football (FFF), Noël Le Graët a tenu, dimanche dernier, des propos pleins de haine à l'égard de l'ex-star de foot français, Zinedine Zidane. Invitée de la chaîne française RMC, il a étonné l'opinion de son pays et même du monde en s'attaquant gratuitement au double champion du Monde (1998) et d'Europe (2000).
© DR | Noël Le Graët, président de la Fédération de Football Française (FFF)

« Zidane au Brésil ? Je n’en ai rien à secouer, il peut aller où il veut ! Il peut aller où il veut, dans un club… sélection, j’y crois à peine en ce qui le concerne. Je ne l’aurais même pas pris au téléphone. Pour lui dire de chercher un autre club ? Faites-lui une émission spéciale pour qu’il trouve un club ou une sélection », lance Noël Le Graët, dans un esprit hautain et méprisant à l’égard de celui qui offert à la France sa première coupe du Monde et qui a brillé de mille feux durant sa carrière de joueur et d’entraîneur en remportant trois de suite la Champions League européenne avec le Real de Madrid.

En tenant ces propos malheureux, le président de la FFF ne se doutait certainement pas de l’ampleur de la réprobation à laquelle il aura droit. De vives critiques n’ont pas tardé à tomber.

Le recadrage de Mbape

Le premier recadrage de la star du PSG, Kylian Mbappé. Dans un tweet qui capté des milliers de réactions, il défend de fort belle manière l’ancien capitaine de l’équipe de France. « Zidane c’est la France, on ne manque pas de respect à la légende comme ça… », écrit-il.  Sa publication a été retweetée plus de 150.000 fois et aimée par près de 760.000 personnes.

La ministre des sports, Oudéa-Castéra a profité de l’occasion pour allumer l’intéressé de manière sanglante. « Déclarations à nouveau hors sol avec en prime cette fois un manque de respect honteux, qui nous heurte tous, à une légende du foot et du sport : un « président » de la première fédération sportive de France ne devrait pas dire ça ». La représentante du gouvernement français ne s’est pas contentée d’allumer Le Graët. Elle a aussi exigé un mea culpa de sa part. « Des excuses pour ce mot de trop sur Zinédine Zidane s’il vous plait », a-t-elle conclu.

Des voix se sont également élevées pour demander à Noël Le Graët de démissionner après cette bourde de trop, puisqu’il est déjà mêlé à de sales histoires et ciblé par un audit de la Ministre français des Sports.

Le Graët reconnaît des « propos maladroits » concernant Zidane et lui présente ses « excuses »

Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët reconnaît « des propos maladroits qui ont créé un malentendu » concernant Zinédine Zidane, à qui il tient « à présenter (ses) excuses » personnelles, a-t-il affirmé lundi dans une déclaration à l’AFP.

« Je tiens à présenter mes excuses pour ces propos qui ne reflètent absolument pas ma pensée, ni ma considération pour le joueur qu’il était et l’entraîneur qu’il est devenu », affirme le patron du football français, au lendemain de déclarations polémiques portant sur l’ancien N.10 des Bleus et ex-entraîneur du Real Madrid.

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ