AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine: Plus de 1300 arrestations en Russie lors de manifestations contre la mobilisation partielle

Plus de 1 000 arrestations en Russie. Les vidéos de manifestations à Moscou et également à Saint Pétersbourg continuent d’être massivement partagées sur les réseaux sociaux. Depuis l’annonce de Vladimir Poutine de mobiliser partiellement sa population, des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de plusieurs villes de Russie. Selon le groupe de surveillance indépendant russe OVD-Info, plus de 1 341 manifestants ont déjà été arrêtés par la police russe.
© Alexander NEMENOV / (AFP), Manifestation anti-mobilisation partielle en Russie

Il s’agit des plus importantes protestations en Russie depuis celles ayant suivi l’annonce de l’offensive de Moscou en Ukraine fin février. Les journalistes de l’AFP à Moscou on vu au moins 50 interpellations sur l’une des artères centrales de la capitale. A Saint-Pétersbourg, la deuxième ville de Russie, un bus entier de personnes arrêtées a été emmené par la police dans le centre. 

«Tout le monde a peur. Je suis pour la paix et je ne veux pas avoir à tirer. Mais c’est très dangereux de sortir maintenant, sinon il y aurait eu beaucoup plus de gens», raconte à l’AFP Vassili Fedorov, un manifestant à Saint-Pétersbourg. Oksana Sidorenko, également étudiante, dit elle avoir peur pour son avenir et pour son frère qui «a 25 ans et qui a fait son service militaire. Il peut être appelé», explique-t-elle, avant de se demander : «pourquoi mon avenir est-il décidé à ma place ? »

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ