AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Tlemcen : L’étudiante Nour El-Houda Oggadi quitte la prison

Le juge près du tribunal de Tlemcen a condamné l’étudiante Nour El Houda Oggadi, trois co-détenus ainsi que deux autres manifestants, à un un de prison dont la durée passée en prison sera considérée comme ferme et le temps restant pour clôturer une année est un sursis, a-t-on appris auprès des avocats sur place.

Convoquée par les services de cybercriminalité de la wilaya, Nour El Houda avait été placée sous mandat de dépôt, le 19 décembre, par le juge d’instruction près le tribunal de Tlemcen pour « atteinte à l’unité nationale», «atteinte à corps constitué et au moral des troupes», »incitation à attroupement et « atteinte à l’intégrité d’une personnalité du Bouteflika ». Elle sera libérée ce soir ainsi que ses co-détenus.

Ce matin, le procureur près le tribunal de Tlemcen avait requis un an de prison ferme à l’encontre des activistes, a annoncé le Comité nationale pour la libération des détenus (CNLD). Nour El Houda Oggadi « a plaidé sa cause magistralement tout en dénonçant l’harcèlement que lui a fait subir la police lors de ses deux jours passés en garde à vue », ajoute la même source.

Dans le même sillage, 22 autres manifestants ont été relaxés par le juge du même tribunal. Ils ont été interpellées, rappelons-le, la veille de l’élection présidentielle du 12 décembre de l’année écoulée. Les manifestants sont poursuivis pour « attroupement non armé » et « entrave au déroulement des élections présidentielles ».

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ