AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ

Importation de véhicules neufs: le cahier des charges publié dans une semaine

Le processus de libération de l'activité des concessionnaires automobiles et de l'importation des véhicules neufs est accéléré. Après avoir annoncé, la semaine dernière, la décision de lever l'interdiction en vigueur depuis plusieurs années, le conseil des ministres, réuni, ce dimanche, sous la présidence du chef de l'Etat, Abdelmadjid Tebboune, fixe le délai de publication du cahier des charges régissant l'activité des concessionnaires.
© DR | Importation automobile

Le président Tebboune, selon un communiqué du conseil des ministres, a ordonné « la promulgation de ce texte dans un délai d’une semaine« , tout en veillant, selon le même document, à mettre un terme « aux pratiques antérieures qui ont épuisé les citoyens et le trésor public« .

Le chef de l’Etat, ajoute la même source, a insisté sur la nécessité de « séparer l’activité des importateurs de véhicules en l’état et celle des fabricants ». Il souligne également l’importance de « s’orienter vers une industrie mécanique, selon les normes de la technologies modernes ». Dans ce sens, Abdelmadjid Tebboune met en garde contre l’autorisation de l’exportation des véhicules importés en Algérie avec des fonds du trésor public. « Cela ne doit pas se faire au détriment du marché national et des besoins des citoyens », recommande-t-il.

Pour rappel, lors du précédent conseil des ministres, le chef de l’Etat a annoncé l’autorisation de l’importation des véhicules de moins de trois ans par les particuliers. Le marché de l’automobile en Algérie a connu une flambée sans précédent, en raison, notamment de la rareté des voitures et de la baisse de la valeur de la monnaie nationale.

AD-300-X-250
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ