Bannière web 1000x250
PUBLICITÉ
Bannière web 300x250
PUBLICITÉ

Intempéries : plusieurs routes fermées, aucune perte humaine à déplorer

Plusieurs routes dans les régions du nord du pays, notamment au centre et à l'est, sont fermées à la circulation suite aux intempéries enregistrées ces dernières 24h, ayant provoqué la montée des eaux. Néanmoins, jusque-là aucune perte humaine n'est à déplorer, a affirmé le ministre de l’Intérieur, Brahim Merad.
© DR | Plusieurs routes coupées à cause de la montée des eaux surtout à Alger, Tipaza et Tebessa

Plusieurs axes routiers sont coupés à la circulation dans les wilayas de Tipaza, Alger, Blida, Boumerdes, Tizi Ouzou, Bouira, Médéa, Sétif, Jijel, Mila, Oum Bouaghi et Batna, en raison de la montée des eaux, a indiqué la Gendarmerie nationale (GN). A Alger, la rocade Baba Hassen-Ouled Fayet est fermée à la circulation, à cause de la montée des eaux.

Dans la wilaya de Tipasa, le trafic routier est perturbé sur la voie express Bousmail-Douaouda, tandis que la route reliant Bousmail à Douaouda est coupée à la circulation pour la même raison (montée des eaux).

La protection civile a également fait état de plusieurs interventions notamment à Alger, Tebessa et Tipaza, en précisant qu’aucune victime n’a été enregistrée jusque-là.

Dans ce sens, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad a affirmé, aujourd’hui, qu’aucune perte humaine n’est à déplorer.

« Certains dégâts ont été limités et aucune perte humaine n’est à déplorer jusqu’à l’heure, suite à la montée des eaux de pluie dans plusieurs régions du pays », a-t-il déclaré à l’Assemblée populaire nationale (APN), faisant remarquer que « Tipasa et Tebessa sont relativement les wilayas les plus touchées par ces intempéries ».

A noter, en dernier lieu, que des unités de la protection civile sont en train de chercher une fillette de sept ans, perdue au niveau de la commune de Bouhchana, dans la wilaya de Guelma.

Avec APS

 

AD-300-X-250