29-12-2022-CevitalG-Digital-1000x250-IB
PUBLICITÉ
Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ

La chanteuse Linda de Suza est décédée à l’âge de 74 ans en France 

La chanteuse populaire d'origine portugaise   Linda de Suza est décédée mercredi à l'hôpital de Gisors, en Normandie, où elle   avait été transférée "pour insuffisance respiratoire et positive au Covid 19", a annoncé son agent à l'AFP.
© DR | Linda de Suza décédée à l'âge de 74 ans

« Son fils Joäo Lança et moi-même, avons la douleur de vous apprendre le   décès ce matin à 10h10 » de Linda de Suza, a écrit Fabien Lecoeuvre dans un  communiqué.  Elle a été transférée à l’hôpital de Gisors « très tôt ce matin même, pour insuffisance respiratoire et positive au Covid 19« , selon la même source.

Très populaire en France dans les années 1980, elle avait ému avec le récit   de son passage clandestin de la frontière française avec son fils et pour seul   bagage une « valise en carton », une expérience qu’elle a décrite dans le livre   « La Valise de carton » sorti en 1984 et vendu à 2 millions d’exemplaires.

Reine de la variété, Linda de Suza, de son vrai nom Teolinda Joaquina de   Sousa Lança, est née le 22 février 1948 à Beringel, au sud du Portugal. Elle a dû fuir « une famille tyrannique » dans le très conservateur Portugal   de Salazar, où les filles-mères comme elle n’étaient pas tolérées. Entre variété française et bluettes portugaises, elle vendra,   essentiellement en France, des millions de disques tout au long de sa carrière.

Elle a rempli l’Olympia pour deux séries de concerts en 1983 et 1984, en   enchaînant par la suite les émissions pour promouvoir son autobiographie,  parfois aux côtés de son fils Joäo Carlos, surnommé « Jeannot ».

Ses dernières apparition sur scène date de 2015 à 2017 avec la tournée Âge Tendre. Paru en 2015, « Mes 40 chansons d’or » de Linda de Suza a été réédité en novembre en coffret chez Marianne Mélodie, label dédié au patrimoine de la   chanson francophone.

La chanteuse devait animer deux concerts les 14 et 15 décembre 1989 à la salle Atlas deBab El Oued à Alger, mais ils ont été annulés à la dernière minute suite au pressions des intégristes. Cette annulation avait provoqué l’indignation des artistes et de la presse. La presse avait  dénoncé les abus des extrémistes et les violences dont sont souvent victimes les femmes.

Avec AFP

 

Cevital 300 X 250 copie
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
AD-300-X-600
PUBLICITÉ
AD-1000-X-250-Final
PUBLICITÉ
AD-300-X-250
PUBLICITÉ